initiales-2.png

Colloque international sur Jules Verne

Nouvelles lectures politiques de Jules et Michel Verne, 16-18 mars 2022, auditorium du Musée de Picardie, réservation conseillée.

Cinquante ans après la publication par Jean Chesneaux d’Une lecture politique de Jules Verne, la dimension essentiellement politique de l’œuvre de Verne est désormais admise dans la sphère académique. La découverte puis une lecture attentive des ouvrages posthumes, plus ou moins profondément remaniés par Michel, l’édition parallèle lorsque cela était possible du texte de Jules et de celui de Michel, ont contribué à attirer l’attention sur la portée politique de l’œuvre. Démocratie – Verne est-il démocrate ? –, patriotisme et/ou nationalisme, anarchisme, libéralisme, colonialisme, autant de questions qui seront abordées dans ce colloque qui s’attache aux grandes figures de Verne (le capitaine Nemo, au cœur de trois communications) comme aux romans moins connus et fait aussi la part des réceptions européennes de Verne et des ambiguïtés de sa patrimonialisation.

Le colloque s’ouvrira le 16 mars à 16h par la projection du Mathias Sandorf d’Henri Frescourt (1921) au cinéma Saint-Leu : un très grand film muet, un événement rare.18 mars 2022.

Pour plus d'info, vous pouvez télécharger le document avec le programme du colloque.

0
0
0
s2smodern

Représentations de l’Europe au tournant des XIXe et XXe siècles

« Jules Verne, représentations de l’Europe au tournant des XIXe et XXe siècles : l’exemple de la Hongrie et de l’Europe centrale et orientale ». Le programme Parceco soutient les conférences de universitaires francophones dans les pays d’Europe de l’Est. En septembre 2021, des enseignants-chercheurs et des doctorants de l’Université de Picardie Jules Verne interviendront dans des universités hongroises (ELTE, DE, PTE) et à l’Institut français de Budapest pour présenter leurs recherches sur la représentation des pays de l’Est dans l’œuvre de Jules Verne.
Il s’agit de travailler sur un Verne dont l’œuvre, roman après roman, interroge l’Europe, sa géographie, son histoire, ses frontières, son statut géopolitique en une période (le dernier quart du XIXe siècle et les premières années du XXe siècle) qui, après l’éveil des nationalités, voit les puissances impériales se déchirer avant de disparaître. Si les « Voyages » de Verne sont « extraordinaires », ils accordent une large place à l’Europe, notamment à l’Europe centrale et orientale. Il n’est aucun (ou presque) de leurs soubresauts qui soit ignoré de Verne, attentif aux luttes politiques des Hongrois (Mathias Sandorf 1885), des Transylvains (Le Château des Carpathes 1892), des pays Baltes (Un drame en Livonie 1904), curieux de la grande Russie (la guerre de Crimée dans Aventures de Trois Russes et de Trois Anglais dans l’Afrique australe 1872 ; Michel Strogoff 1876) mais aussi de l’Empire ottoman (Kéraban-le-Têtu 1883). Il n’est guère que le renouveau national bulgare qui lui ait échappé, mais son fils Michel, lorsqu’il publie en 1908 Le Pilote du Danube, version remaniée d’un texte laissé inachevé par Jules, comble cette lacune.
Il s’agira, en quelques conférences, de saisir cette Europe de Verne dans ses dimensions géographique, historique, politique. Si Jules Verne écrit pour les (grands) enfants et les adolescents, ce n’est pas pour autant que son œuvre ignore la politique entendue au sens large : bien au contraire, ce sont les futurs citoyens qu’il a pour mission de former et c’est le sentiment républicain qu’il a bientôt à charge d’éveiller. Quelle place l’Europe tient-elle dans ce projet ? C’est cette approche géopolitique que développeront aussi bien les chercheurs français (deux professeurs spécialistes de Verne, accompagnés d’un doctorant du Centre d’études des relations et des contacts linguistiques et littéraires de l’UPJV, tous trois membres du Centre international Jules Verne) et les chercheurs hongrois (un maître de conférences de l’université de Debrecen et un doctorant). Cette approche permettra de mieux comprendre, à travers l’exemple de Verne, comment et sur quelles bases s’est construite l’Europe depuis la chute des grands empires. Elle intéresse donc aussi bien les amateurs de littérature que les historiens, les géographes et les spécialistes de sciences politiques ou de médias.

Consultez le programme en cliquant sur ce lien.

 

0
0
0
s2smodern